Article 0

Rouleau Sparadrap Médical Sentinel.

45,00

Rouleau Sparadrap Médical blanc Sentinel. Ruban adhésif médical origine Seconde Guerre mondiale produit par Sentinel Product Division, Cleveland USA. Une pièce en excellent état, indispensable à tout collectionneur de matériel médical US WW2.
Dimensions : hauteur 2 cm sur 6 cm de diamètre.

 

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

1 en stock

UGS : 0505 Catégories : , , Étiquette :

Description

Rouleau Sparadrap Médical Sentinel.


L’histoire du sparadrap médical

L’histoire du ruban adhésif médical commença en 1845. Le docteur Horace Day, un chirurgien américain, utilisa pour la première fois un adhésif en caoutchouc appliqué sur des bandes de tissus pour créer une nouvelle invention appelée ruban chirurgical.
En 1921, Earle Dickson, un acheteur de coton pour Johnson & Johnson, inventa le “Band-Aid”. Les bandelettes chirurgicales créées par Horace Day ne cessaient de tomber des doigts de sa femme, Il attacha donc un morceau de gaze à un ruban adhésif recouvert de tissu et le recouvrit de crinoline. La firme Johnson et Johnson fut la première à commercialiser cette invention.

Les quatre principaux fournisseurs d’adhésif médical pour l’armée américaine au cours de la Seconde Guerre mondiale sont :
Johnson & Johnson, New Brunswick dans le New Jersey,
Bauer & Black, Chicago.
Bay’s, Bridgeport dans le connecticut.
White Cross, the American White Cross Labs of New York.
Sentinel Product Division, Cleveland USA


Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada. Plus de 4 000 photos, prises en 1944.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.