Casque M1 camouflé, avec impact et matricules

Vendu

Coque de casque US M1, origine Seconde Guerre mondiale. Pattes mobiles production de chez Mac Cord, jonc en inox fermeture avant, numéro de lot non visible. Date de production comprise entre novembre 1943 et novembre 1944. Casque avec restes de camouflage bien visible. Impact sur l’avant probablement du à une balle tirée par une arme de poing. Le casque M1 pouvait résister à l’impact d’une balle de calibre .45 ACP tirée à bout portant sans que la coque soit perforée. Toujours sur l’avant du casque, il est possible de distinguer les traces d’un insigne de forme triangulaire. Deux matricules sont inscrits à la peinture à l’intérieur de la coque. Casque dans sont état d’origine n’ayant subi aucune restauration ou modification.
Une pièce hors du commun pour les collectionneurs de casques M1.

Ce casque peut être complété par des jugulaires modèle 1943 (originales, neuves de stock).

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

UGS : CAS064GB-1-1 Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

Casque M1 camouflé, avec impact et matricules

Coque de casque US M1, origine Seconde Guerre mondiale. Pattes mobiles production de chez Mac Cord, jonc en inox fermeture avant, numéro de lot non visible. Date de production comprise entre novembre 1943 et novembre 1944. Casque avec restes de camouflage bien visible. Impact sur l’avant probablement du à une balle tirée par une arme de poing. Le casque M1 pouvait résister à l’impact d’une balle de calibre .45 ACP tirée à bout portant sans que la coque soit perforée. Toujours sur l’avant du casque, il est possible de distinguer les traces d’un insigne de forme triangulaire. Deux matricules sont inscrits à la peinture à l’intérieur de la coque. Casque dans sont état d’origine n’ayant subi aucune restauration ou modification.
Une pièce hors du commun pour les collectionneurs de casques M1.

Ce casque peut être complété par des jugulaires modèle 1943 (originales, neuves de stock).


Plus de 4 casques sur 10 produits furent des casques à pattes mobiles,…

Les deux principaux ouvrages dédiés au casque M1 publiés en 2007 en Europe ont pour sujet principal le casque à pattes fixes. De ce fait est née l’idée que ce casque fut le casque principalement utilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale,… Si ce casque fut majoritairement utilisé en Normandie, il convient de ne pas oublier que le pattes mobiles fut lui aussi utilisé sur notre territoire.


Les chiffres,…

Sur une production totale de 22,000,000 casques fabriqués de 1941 à 1945, 42.67% furent des casques à pontets mobiles.
Moyenne calculée à partir des chiffres de production publiés par Schiffer Military History, The M-1 Helmet, Mark A. Reynosa,1996.
Encore plus surprenant : seulement 12.5% des casques produits seront utilisés en ETO. La raison ? Sur les 16 112 566 soldats américains qui ont servi de 1941 à 1945, seulement 2 millions servirent en Europe.


Le casque M1 à pontets mobiles en ETO

Bien que manufacturés en novembre 1943, les casques à pontets mobiles ne seront pas utilisés lors du débarquement en Normandie. Ils arriveront en France dès le mois suivant, au milieu du mois de juillet 1944. Ces casques seront les casques de remplacement des casques à pontets fixes détériorés lors de la campagne de Normandie. Ils équiperont l’ensemble les troupes en provenance des États-Unis qui débarqueront en Europe à compter de l’automne 1944. L’utilisation des casques à pontets mobiles en ETO s’accentuera à partir de décembre 1944 comme l’attestent les photos prisent au cours de la Bataille des Ardennes. Ils équiperont de plus en plus d’unités américaines et ce jusqu’à l’invasion de l’Allemagne.

Casque M1 Mc Cord jonc avant, modèle 1943
Casque M-1 à pontets mobiles, Ardennes janvier 1945.


Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.