Article 0

Miroir de survie Pilote USAAF, ESM/2. Neuf de stock. [VENDU]

Miroir de survie Pilote USAAF, Type ESM/2, origine Seconde Guerre mondiale. Etat neuf de stock dans son emballage, cordelette d’origine présente. Excellent état.

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

UGS : 0362 Catégories : , , Étiquette :

Description

Le miroir de survie Pilote USAAF, ESM/2

Emergency signalling mirror ESM/2

En premier lieu,… Au cours les années 1930, le bureau de l’aéronautique développa un miroir de signalisation rond en tant qu’équipement de secours. La première version de celui-ci était en laiton chromé puis en tôle chromée. Ce miroir était contenu dans un étui en chamois. Il comportait un trou près du bord, afin de permettre l’observation. Il a rapidement été constaté que ce miroir chromé présentait de nombreux inconvénients, il se corrodait facilement à l’eau. Il fut officiellement remplacé en 1943, mais continua à être utilisé jusqu’à la fin de la guerre.

Les miroirs de survie ESM/1 et ESM/2

L’histoire du miroir de deuxième génération commença en septembre 1942 lors du remplacement des premiers miroirs jugés inappropriés. Le modèle en verre trempé se révéla plus efficace que les modèles en acier inoxydable et plaqués. Ceux-ci furent produits par la société General Electric. Ils étaient recouverts d’aluminium évaporé afin que la lumière visible soit refroidie par réflexion. Ils étaient conçus pour résister aux conditions extrêmes. Des études révélèrent que 7 personnes sur 10 ne savaient pas utiliser correctement un miroir de signalisation. Il fut décidé d’imprimer les instructions d’utilisation au verso du miroir.

Le type M-580 plus connu sous miroir ESM/1 était né. Ils pouvaient résister à la corrosion causée par l’eau salée et à une chute de 1.5 m. Sa portée visuelle pouvait était de 16 à 30 kms par temps clair. Ils étaient emballés dans un papier doublé imperméable.

Le second miroir le ESM/2 verra le jour et sera la déclinaison du miroir précédant dans une taille réduite. Il était destiné à remplacer le miroir rectangulaire en acier inoxydable du gilet de survie C-1 ou à être glissé dans une poche sur un gilet de sauvetage “Mae-West” type B-5.

Utilisation du miroir : film d’entraînement août 1943.

Le dernier miroir développé par l’AAF le type B-1 verra le jour en fin de guerre. Il utilisera un nouveau matériau appelé scotchlite, matériau hautement réfléchissant utilisé à l’époque sur les rames.

Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada. Plus de 4 000 photos, prises en 1944.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.