Article 0

Livret Lampe Signalisation SE-11, ou Pathfinder M-227, daté 1943. [VENDU]

Rare livret pour lampe de signalisation SE-11 ou lampe de signalisation Pathfinder M-227. Manuel technique TM-11-392 daté de juin 1943. Ce livret est destiné à être glissé dans la poche avant du sac BG-131.
La lampe de signalisation SE-11 permettait la communication entre deux personnes situées à une distance de plus d’un kilomètre sans que celle-ci aient à connaître le code Morse. La lampe SE-11 serra en dotation dans chaque compagnie parachutiste (une lampe par compagnie), elles seront aussi utilisées par les Beach Battalions sur les plages lors du débarquement en Normandie.
Livret original complet de 16 pages. Un manuel indispensable aux possesseurs d’une lampe SE-11.

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

UGS : - 0719-1-1 Catégories : , , , Étiquettes : , , , ,

Description

Livret Lampe signalisation SE-11, ou Pathfinder M-227, daté 1943.

Rare livret pour lampe de signalisation SE-11 ou lampe de signalisation Pathfinder M-227. Manuel technique TM-11-392 daté de juin 1943. Ce livret est destiné à être glissé dans la poche avant du sac BG-131. La lampe de signalisation SE-11 permettait la communication entre deux personnes situées à une distance de plus d’un kilomètre sans que celle-ci aient à connaître le code Morse. La lampe SE-11 serra en dotation dans chaque compagnie parachutiste (une lampe par compagnie), elles seront aussi utilisées par les Beach Battalions sur les plages lors du débarquement en Normandie.
Livret original complet de 16 pages. Un manuel indispensable aux possesseurs d’une lampe SE-11.

 


La lampe SE-11, Signal lamp SE-11.


En 1943, le War Department passa un contrat avec la société J. A. Maurer, Inc. pour la fabrication de lampes de signalisation longue portée. Cet appareil devait permettre la communication entre deux personnes situées à une distance de plus d’un kilomètre sans que celle-ci aient à connaitre le code Morse.

Objet référencé dans le Guide du collectionneur d’Henri-Paul Enjames page 147 du Tome I des éditions Histoire&Collections.


Son fonctionnement.

Lampe de signalisation SE-11

Elle pouvait être allumée et éteinte à l’aide d’une gâchette ou à l’aide de la commande à distance J-51 et de son cordon d’alimentation CD-701. La commande actionnait un relais dans la lampe M-227. Une crosse de type carabine M-341 avec viseur permettait son utilisation sans le trépied LG-21. Le trépied est télescopique et se déplie pour atteindre la hauteur d’un mètre.  Les pieds sont munis de petites pointes qui permettent l’enfoncement dans le sol afin d’assurer la stabilité de celui-ci. Le filtre rouge en extrémité de lampe est amovible afin de permettre l’utilisation d’une lumière blanche. Enfin les lunettes permettent une amélioration de la vision de nuit, à savoir que la lampe ne produisait aucune lumière infrarouge.
L’alimentation se faisait à l’aide de 5 piles de 1.5 volts BA-30 (équivalentes aux piles LR20 actuelles). Une résistance de 1/4 W 1000 Ohm permettait d’éviter la surcharge de la lampe.


La lampe de signalisation SE-11 en Normandie.

Lampe de signalisation SE-11
Cette lampe serra en dotation dans chaque compagnie parachutiste, une lampe par compagnie (T/C & E 7-37. INFANTRY RIFLE COMPANY, PARACHUTE.).
Lien brochure au format PDF : TOE 7-37 August 1944

Lampe de signalisation SE-11
Elle sera aussi désignée comme lampe de signalisation Pathfinder M-227. Mais elle ne fut en réalité jamais utilisée sur les (DZ) afin de guider les avions en approche car son faisceau était trop étroit. Elle fut principalement utilisée comme moyen de communication entre les compagnies. Elle sera aussi utilisée par les Beach Battalions sur les plages afin de transmettre des signaux aux navires lors du débarquement en Normandie.

Lampe de signalisation SE-11


Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada. Plus de 4 000 photos, prises en 1944.

 

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.