Article 0

Casque US M1 McCord, pattes mobiles, 1944, identifié.

Vendu

Casque M1 modèle 1944 pattes mobiles produit par la société McCord Radiator Manufacturing. Jonc en acier au manganèse fermeture avant, production d’octobre 1944 à décembre 1944. La production la plus courte de la Seconde Guerre mondiale (3 mois). Jugulaires en coton de couleur Olive Drab nuance N°7, bouclerie plate en laiton bronzé noir avec crochet en “J” à section biseauté. Numéro de lot sous peinture, ce type de casque ne fut produit que durant trois mois : octobre, novembre décembre 1944.
Coque de casque sans fissures, peinture d’origine, granitage bien visible. Jugulaires montées d’origine, usure du tissus au niveau des pontés, l’une des jugulaires a été renforcée par le soldat. Nom du soldat inscrit dans la coque.

Casque ayant appartenu au private first class Jones Shaw natif de Jefferson dans l’Alabama, matricule 34228958. Jones Shaw fut enrôlé le 13 août 1942 à Fort BENNING en Géorgie. Source : https://aad.archives.gov Jones Shaw
Au cours de la Seconde Guerre mondiale Fort Benning formera les troupes d’infanterie, troupes mécanisées et servira de camp d’entraînement pour les troupes aéroportées.
Le PVT Shaw fut enrôlé en 1942, il a du percevoir un premier casque de type pattes fixes. Celui-ci ayant probablement été endommagé, il a perçu un second casque, le pattes mobiles proposé à la vente.

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

UGS : CAS019-GB Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

Casque US M1 McCord, pattes mobiles, 1944,…

 


Plus de 4 casques sur 10 produits furent des casques à pattes mobiles,…

Les deux principaux ouvrages dédiés au casque M1 publiés en 2007 en Europe ont pour sujet principal le casque à pattes fixes. De ce fait est née l’idée que ce casque fut le casque principalement utilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale,… Si ce casque fut majoritairement utilisé en Normandie, il convient de ne pas oublier que le pattes mobiles fut lui aussi utilisé sur notre territoire.


Les chiffres,…

Sur une production totale de 22,000,000 casques fabriqués de 1941 à 1945, 42.67% furent des casques à pontets mobiles.
Moyenne calculée à partir des chiffres de production publiés par Schiffer Military History, The M-1 Helmet, Mark A. Reynosa,1996.
Encore plus surprenant : seulement 12.5% des casques produits seront utilisés en ETO. La raison ? Sur les 16 112 566 soldats américains qui ont servi de 1941 à 1945, seulement 2 millions servirent en Europe.


Le casque M1 à pontets mobiles en ETO

Bien que manufacturés en novembre 1943, les casques à pontets mobiles ne seront pas utilisés lors du débarquement en Normandie. Ils arriveront en France dès le mois suivant, au milieu du mois de juillet 1944. Ces casques seront les casques de remplacement des casques à pontets fixes détériorés lors de la campagne de Normandie. Ils équiperont l’ensemble les troupes en provenance des États-Unis qui débarqueront en Europe à compter de l’automne 1944. L’utilisation des casques à pontets mobiles en ETO s’accentuera à partir de décembre 1944 comme l’attestent les photos prisent au cours de la Bataille des Ardennes. Ils équiperont de plus en plus d’unités américaines et ce jusqu’à l’invasion de l’Allemagne.

Casque M1 Mc Cord jonc avant, modèle 1943
Casque M-1 à pontets mobiles, Ardennes janvier 1945.


Bon à savoir :

Nombre de casques M1 pattes fixes endommagés seront réparés et transformés en casques à pontets mobiles par l’armée américaine. L’usine Mac Cord sera chargée de ce “recyclage”. Les derniers pattes fixes encore sur la chaine seront mêmes transformès en pattes mobiles afin de se conformer au cahier des charges. Il est donc possible de rencontrer un casque à pontets mobiles avec un numéro de lot d’acier antérieur à 1943.

Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.