Article 0

Casque Australien, Mark II, 1941, intouché.

350,00

Très rare casque australien Mark II utilisé sur le théâtre du Pacifique. Casque Mark II de fabrication Australienne daté de 1941. La mention MkIII estampée sur la partie supérieure des fourreaux de jugulaires des casques australiens engendre à tord la désignation du casque MarkIII alors qu’il s’agit du modèle du fourreau. Coque en acier non magnétique avec un bord brut biseauté. Peinture d’origine une couche, granitage bien visible. Support de coiffe en fibre cartonnée, tampons amortisseurs en caoutchouc. Coiffe intérieure mesurée taille 7. Tampon du Commonwealth dans le fond de la coque. Vis de maintient coiffe/coque maté à froid. Jugulaire à ressorts non magnétiques.
Pièce dans son état d’origine intouchée, pressentant dommage(s) et usure, destinée à une mise sous vitrine.

De 1939 à 1944, l’Angleterre produira environ 12 000 000 casques Mark II. Pour sa part, le casque australien ne sera produit qu’à 1 940 000 exemplaires, ce qui en fait l’un des casques du Commonwealth le moins produit de la Seconde Guerre mondiale.

Casque AUSTRALIEN MkII 1943
Les troupes australiennes participeront à un nombre impressionnant de combats. Elles seront engagées à la fois en Afrique du nord (bataille d’El Alamein), en Grèce, Crète et Syrie. En Asie du Sud : Indes néerlandaises, Rabaul,… En Australie,… Sur le théâtre du Pacifique : Papouasie, Nouvelle-Guinée, Philippines,…

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

1 en stock

UGS : CAS043-GB Catégories : , , Étiquette :

Description

Casque Australien Mark II 1941


Historique.

Dénomination : “Helmet, Steel”, Mark II
À partir de 1936, l’armée Australienne a commencé à étudier la faisabilité de produire ses propres casques. La production de ces casques par la Commonwealth Steel Company a commencé en 1939. Fabriqué en acier au manganèse, le casque Mark II pesait environ 1,1 kg. En raison du manque de machines pour installer un jonc en inox, les casques seront fabriqués avec un bord brut biseauté.


Mark II ou Mark III ?

A noter que la mention Mk III estampée sur la partie supérieure des fourreaux de jugulaires des casques australiens engendre à tord la désignation de casque Mark III alors qu’il ne s’agit que du modèle de fourreau. L’année de fabrication estampée sur les fourreaux de jugulaires disparaîtra à partir de 1943.

Les troupes australiennes participeront à un nombre impressionnant de combats et seront engagées à la fois en Afrique du nord (bataille d’El Alamein), en Grèce, Crète et Syrie. En Asie du Sud : Indes néerlandaises, Rabaul,… En Australie,… Sur le théâtre du Pacifique : Papouasie, Nouvelle-Guinée, Philippines,…

De part sa rareté et son esthétique unique, (bord de casque sans jonc rappelant les premiers casques britanniques MKI ), le Casque Australien Mark II est l’un des casques du Commonwealth des plus recherché à travers le monde.


L’un des casques le moins produit au cours de la Seconde Guerre mondiale.

De 1939 à 1944 L’Angleterre produira environ 12 000 000 casques Mark II. Pour sa part le casque australien ne sera produit qu’à 1 940 000 exemplaires. Les casques Mark II australiens étaient peints d’une peinture granité couleur “Australian Army Olive Drab No.3”. Un filet de camouflage à larges mailles était souvent porté sur la coque de celui-ci. La jugulaire était une copie du casque Anglais Mark II. Elle était ajustable et constituée de quatre ressorts recouverts d’une toile de couleur sable. La coque de casque porte parfois en son intérieur le tampon CS pour Commonwealth Steel. Le numéro de série de la coque est estampé sur le bord intérieur, la marque et la date de production estampé sur la patte de fixation de jugulaire.

Les sociétés Advanx Tyre & Rubber Company Pty. Ltd, Dunlop Tyre et LP. Ltd., produiront la coiffe intérieure du casque, la taille, la date et le fabricant étaient généralement estampés sur l’un des arceaux de la coiffe intérieure. Les tampons amortisseur sont d’une forme différentes du casque Anglais Mk. (sections de tubes en caoutchouc creux ou amortisseurs caoutchouc de forme ronde). La vis de maintient de la coiffe avec la coque était maté à froid et ne pouvait être dévissée.


Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.