Article 0

Carte évasion en soie 1943 et pochette [VENDU]

Très bel ensemble composé d’une carte d’évasion en soie et de sa pochette étanche. La carte protégée de la lumière par sa pochette étanche est exceptionnellement bien conservée, la pochette souffre d’une petite déchirure sur son dessus, elle comporte son rabat de fermeture. La carte est de la série 43 (1943) : Hollande, Belgique, France et Allemagne. Les cartes C/D 1943 furent utilisées par la RAF, l’OSS et les parachutistes qui se retrouvaient à l’arrière les lignes ennemies,  Cette carte est particulièrement prisée du fait qu’elle englobe les zones jugées stratégiques jusqu’en 1944 : Arnhem, Nimègue, Eindhoven, Essen et Düsseldorf.
Carte d’évasion en soie originale série 1943, utilisée jusque 1945 par la RAF, l’USAAF, l’OSS et les parachutistes qui se trouvaient à l’arrière les lignes ennemies. Cette carte 1943 C/E est rare de par la combinaison des parties C/E. Elle ne fut produite qu’à 60 000 exemplaires soit 19% de la production totale des 1 159 500 cartes de la série 1943. A titre comparatif la série 1943 C/D, la plus rencontrée fut produite à 300 000 exemplaires. La carte a conservé ses pliages d’origine, bon état de conservation.
Une carte d’évasion 5 fois moins produite que la traditionnelle carte 1943 C/D.

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

Description

Carte évasion soie 1943 C/E et pochette

19% de la production des cartes de la série 1943 dédiée à l’Europe.

La série 1943 est constituée d’un ensemble de 10 cartes d’évasion dédiées à l’Europe. Ces cartes imprimées recto-verso selon diverses combinaisons, furent publiées pour la première fois au début de l’année 1943, elles resteront en service jusqu’à la fin du conflit. Elles furent utilisées par les pilotes de la RAF mais aussi de l’USAAF lors des raids menés sur la Hollande et l’Allemagne. Elles furent une aide précieuse pour les parachutistes et les membres de l’OSS qui se trouvaient à l’arrière les lignes ennemies.
La carte 1943 C/E présente une partie de la Hollande, de la Belgique, de la France et de l’Allemagne elle couvre les zones jugées stratégiques jusqu’en 1944 : Arnhem, Nimègue et Eindhoven. (Missions de bombardement de 1944 sur les villes de :  Arnhem, Nimègue,…)
Le dos de la carte, la partie E présente les pays placès sont le protectorat allemand ou l’occupation allemande : la Slovaquie, la Pologne, la Hongrie, elle montre également une partie du cœur industriel de l’Allemagne.

Cette carte 1943 C/E est rare de par la combinaison des parties C/E. Elle ne fut produite qu’à 60 000 exemplaires soit 19% de la production totale des 1 159 500 cartes de la série 1943. A titre comparatif la série 43 C/D la plus rencontrée, fut produite à 300 000 exemplaires.

Cartes d’évasion série 1943 chiffres de production :
Carte évasion soie 1943 C/E

 


Les cartes d’évasion au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et la Grande-Bretagne produisirent plus de 3,5 millions de cartes en soie et cartes en tissu destinées au personnel militaire. Ces cartes furent principalement destinée à l’évasion.
En 1940, l’unité de renseignement militaire britannique MI-9, commença à émettre des cartes en soie destinées à l’usage des équipages britanniques abattus sur le territoire occupé par l’ennemi en Europe.
La soie fut choisie pour sa résistance, son faible encombrement et possédait la particularité de ne pas produire de bruit lors de son pliage ou dépliage, elle était facilement dissimulable et pouvait être introduite clandestinement dans un camp de prisonniers de guerre par le biais d’un jeu de cartes ou d’un livre.,…
En 1941, peu après l’entrée en guerre des États-Unis, les officiers du renseignement américain apprirent les activités du MI-9 et créèrent une unité de renseignement similaire appelée MIS-X, qui commença à produire en masse des cartes en tissu et des cartes à base de papier tissu. Les premières cartes de tissu américaines ont été imprimées sur un tissu de ballon, mais peu de temps après, un matériau plus approprié, la rayonne acétate, fut découvert et utilisé pour toutes les cartes ultérieures.

Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada.

 

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.