Article 0

Bouée M-1926 ceinture sauvetage 3 pressions, 1er modèle neuve de stock datée 1944. [VENDUE]

Bouée M-1926 ceinture de sauvetage 3 pressions, 1er modèle neuve de stock datée 1944. Bouée de sauvetage M-1926 datée 20 avril 1944, ce premier modèle fut notamment utilisé par les troupes d’assaut lors de leur débarquement sur les plages normandes,…
Cette bouée est en excellent état de conservation, sa toile caoutchoutée est parfaitement souple, aucun trou, aucune réparation. Aucune oxydation des pressions. Marquages du fabricant bien visible. Les deux tubes de gonflage manuel sont présents et sont en excellent état. Les deux vannes d’extrémité sont présentes et fonctionnelles. La boite d’origine qui elle est usée est comprise avec la bouée.
Etat de conservation exceptionnel,… une pièce peu courante !

Bouée M-1926 US Navy 1944

Les articles proposés à la vente sur le site usmilitariacollection.com sont des articles originaux garantis d’époque, sauf mention contraire explicitement indiquée dans la description de l’article. Cette garantie d’authenticité est signifiée sur chaque facture, cette garantie d’authenticité est valable à vie.

 

UGS : 0469 Catégories : , , Étiquette :

Description

Bouée M-1926 ceinture de sauvetage 3 pressions, datée 1944.

Bouée de sauvetage ou ceinture de sauvetage M-1926 “Life, preserver, belt”, premier modèle à 3 bouton-pression. Ce premier modèle fut notamment utilisé par les troupes d’assaut lors de leur débarquement sur les plages normandes. Cette bouée de sauvetage se gonflait automatiquement lors du déclenchement des deux cartouches de dioxyde de carbone logées dans ses extrémités de la bouée. Le déclenchement s’effectuait après une pression exercée en deux points de la bouée (46, sur schéma).

Bouée de sauvetage M-1926 1943

Un ressort (34) permettait de séparer les cartouches du percuteur (32) qui était constitué d’une pointe métallique. Un dispositif de secours constitué de deux tubes (19) permettait le gonflage manuel en cas de dysfonctionnement des cartouches. Deux vannes installées en extrémité des tubes en caoutchouc (50) évitaient la perte d’air. Le corps de cette bouée est constitué d’une toile caoutchoutée beige dotée de deux tubes destinés au logement des cartouches de dioxyde de carbone. De deux bouchons-vis en métal surmontés en extrémité d’une boucle de fermeture. La seconde boucle à crochet permet le réglable et l’ajustement de la bouée au corps du soldat. L’extérieur de la ceinture possède deux tubes en caoutchouc équipés de vannes métalliques.
Nombre de soldats se noyèrent du fait que leur ceinture était portée trop basse. Le poids du corps et du matériel avaient tendance à les faire basculer et se retourner dans l’eau.

Lien vers les photos du site Archives Normandie mis en place par le conseil régional de Basse-Normandie et les Archives nationales des États-Unis et du Canada. Plus de 4 000 photos, prises en 1944.

Toute reproduction, même partielle, de l\\\'un des contenus du site usmilitariacollection.com est rigoureusement interdite.